Thierry Pommerell

Gisants - Décembre 2014

Un projet d’installation-performance

« Oscillant entre deux mondes, réalité et désincarnation, les corps s’offrent au spectateur dans un corps à corps dont l’issue n’est pas encore jouée. La mise en image et la mise en espace du corps à laquelle nous confronte cette installation de Thierry Pommerell se veulent un questionnement sur la notion de limite : limite du corps, limite du cadre, limite de l’acte créateur … limite du désir ».

Marie Maeck , historienne de l’art , concluait par ces phrases le regard qu’elle posait sur « Exposed », une installation que j’ai réalisée à Flagey en 2008 dans le cadre du Festival des Libertés.

« Gisants » s’inscrit dans le prolongement de ce travail.

Comme ces sculptures funéraires, où le mort est représenté dans une posture presque quotidienne qu’on pourrait le croire endormi, cette installation-performance interroge la frontière poreuse entre le vivant et l’image.